09/06/2019    // kla tv

 

Interview téléphonique avec Barrie Trower, spécialiste des ondes

09.06.2019

Interview téléphonique avec Barrie Trower, spécialiste des ondes millimétriques. Partie 1 : Destruction de l’homme, des animaux et de la nature par les rayonnements 5G www.kla.tv/14399
09.06.2019

Depuis le 19 mars 2019, la vente aux enchères des fréquences pour la nouvelle norme de téléphonie mobile 5G est en cours en Allemagne. Les fréquences peuvent être attribuées dans la bande de 2 Gigahertz et dans la bande de 3,6 Gigahertz. Par rapport aux autres générations de téléphonie mobile, la 5G émet des ondes millimétriques beaucoup plus courtes. Les données devraient être transférées au moins cent fois plus vite qu’avec les réseaux 4G actuels. Alors que la 5G est présentée comme une technologie d’avenir avec un marché en pleine croissance, de nombreuses personnes s’inquiètent de ce que ce rayonnement à haute fréquence signifiera en termes d’exposition au rayonnement à ondes millimétriques pour les humains, les animaux et la nature. L’un d’entre eux est l’expert britannique en ondes millimétriques Barrie Trower, ancien spécialiste de la Royal Navy pour le développement des armes à micro-ondes ; il s’est beaucoup intéressé aux dangers des technologies à ondes millimétriques. Kla.tv a pu faire une interview téléphonique avec Barrie Trower sur des questions concernant la 5G et le rayonnement à ondes millimétriques. Dans cette première partie de l’interview, il parle de la guerre avec les ondes millimétriques, utilisées depuis 1949. Selon Mr Trower, les micro-ondes très courtes comme les ondes 5G, aussi appelées ondes millimétriques, peuvent causer chez les humains de graves dommages au cerveau et aux nerfs. Au cours de sa carrière militaire, il a dressé une liste d’environ 60 fréquences d’impulsions différentes, qui peuvent causer environ 200 maladies différentes chez l’homme. Aujourd’hui, la liste est passée de 60 à environ 750 fréquences d’impulsions différentes. Celles-ci agissent dans le corps humain sur les quelque 1 500 structures biologiques connues ; les effets combinés des différentes fréquences causent des dommages qui n’ont pas encore été pris en compte. Barrie Trower explique aussi pourquoi le rayonnement à ondes millimétriques peut causer le cancer. Il montre aussi comment les animaux et surtout les insectes sont menacés. Ceux-ci assurent 80 % de la pollinisation de nos plantes et garantissent ainsi l’approvisionnement alimentaire dans le monde entier. Des expériences ont montré que les ondes millimétriques détruisent en quelques générations jusqu’à 90 % des espèces d’insectes. Le dépeuplement dramatique des insectes l’année dernière déjà en donne un témoignage effrayant. Écoutez maintenant l’interview avec le spécialiste des ondes millimétriques, Barrie Trower, partie 1 : Merci beaucoup, Monsieur Trower d’avoir pris le temps pour cette interview téléphonique sur le rayonnement à ondes millimétriques. Pourriez-vous d’abord vous présenter à notre public et lui parler un peu de vous ? Comment êtes-vous devenu un expert en ondes millimétriques ? Le mot que je n’utilise jamais est le mot « expert ». En tant qu’expert dans ce domaine, vous devez être un expert en médecine, en physique, en électricité, en mathématique et en chimie. Il faudrait avoir quatre ou cinq doctorats pour être un expert, voyez-vous – et je suis un chercheur scientifique indépendant, je répondrai donc aux questions pour lesquelles je me sens qualifié. Mais je suis mal à l’aise avec le mot « expert ». Je vais vous résumer ma biographie. J’ai passé mon premier examen dans le domaine des ondes millimétriques en 1959 pour entrer dans la Royal Navy, et j’ai étudié les ondes millimétriques, tous les aspects de la guerre avec les ondes millimétriques dans l’armée. Une partie de mon travail était consacrée au radar et une autre partie – j’étais plongeur – au désamorçage des mines sous-marines. J’ai eu affaire aux ondes millimétriques tout au long de ma carrière militaire. Pratiquement tout le temps, j’ai participé à la recherche sur les ondes millimétriques. Quand j’ai terminé, parce que la guerre froide opposait l’Union soviétique et les États-Unis, on m’a demandé si je pouvais interroger des espions capturés pendant la guerre froide qui utilisaient des armes à ondes millimétriques. C’était une toute petite partie de mon travail, mais j’ai fait des recherches un peu tous les jours, pendant presque 11 ans. Pour mon premier diplôme je me suis spécialisé en physique nucléaire et atomique. J’ai écrit ma thèse sur l’absorption des ondes millimétriques. J’ai un autre diplôme sur les influences environnementales sur les processus de pensée, ce qui inclut aussi les effets des ondes millimétriques sur le cerveau. J’ai un diplôme d’enseignement en physiologie humaine. Je suis l’auteur de rapports confidentiels pour la police sur le système de communication sans fil Tetra que vous avez en Allemagne. Je suis également l’auteur du rapport hautement confidentiel destiné aux cadres supérieurs de la police sur le système radio Tetra. J’ai enseigné – j’étais déjà à la retraite – la physique avancée, un peu de mathématiques et la physiologie humaine. Et actuellement, je voyage à travers le monde pour avertir sur les effets des ondes millimétriques et de leurs risques pour la santé et répondre à des questions comme je le fais maintenant pour vous. Oui, merci beaucoup ! Dans le passé vous avez donc travaillé au service de renseignement militaire. Comment les armes à micro-ondes ont-elles été utilisées à l'époque et pour quels buts ? Je n'étais pas employé par le service secret militaire, mais j'ai fourni des renseignements venant d'un ministère gouvernemental au MI5 et le MI6. En fait, je travaillais dans un autre service. Les armes à micro-ondes ont été utilisées à partir de 1949. Les armes à micro-ondes ont été et sont encore utilisées aujourd'hui. Elles sont utilisées pour... Eh bien il y a chez les adultes environ 4 500 structures biologiques dans le corps et le cerveau qui peuvent être influencées par les micro-ondes. À l'époque, la guerre par micro-ondes consistait à étudier quelles fréquences et quelles amplitudes pouvaient modifier différentes parties du cerveau et différentes parties du corps. Par exemple, il y a une certaine fréquence qui provoque l'effondrement de la fonction intestinale. Une autre qui peut vous pousser au suicide, une autre qui peut vous causer le cancer. Il y avait donc beaucoup de fréquences avec beaucoup de pulsations avec les micro-ondes. La guerre avec les micro-ondes, est une arme une arme discrètes qui peut être utilisée pour changer le cerveau ou une partie du corps sans que la personne sache qu'elle est irradiée par les micro-ondes parce qu’elles ne peuvent pas être vues, ni senties ; on se sent juste malade. Elles sont donc utilisées à cette fin et peuvent être utilisées de près ou de loin – même à grande distance. Elles sont également utilisées dans la guerre biologique. Oui, c’est vraiment impressionnant. Maintenant la question est : Quelle est la différence entre les armes utilisées par l'armée à l'époque – et encore utilisées par l'armée aujourd'hui – et le rayonnement 5G à venir ? Je prends juste une gorgée de ma tasse de thé… alors quelle est la différence ? Il y a une seule différence. En fait, deux des fréquences 5G sont connues pour être des armes mortelles, le problème est qu’on ne peut pas le dire à l'industrie parce qu'elle décide de ne pas vous croire ! Mais cela est publié dans plus d'un article, depuis les années 40 et 50 ! En fait, certaines des expériences antérieures – et j'ai la documentation – certaines des expériences antérieures avec des ondes dites millimétriques ou 5G ont été réalisées sur des humains, pour causer de graves dommages physiologiques et des dommages neurologiques encore plus graves. Une des fréquences 5G, une des gammes de fréquences 5G les plus élevées, est en cours de test en ce moment. C`est ce qu’on appelle du le déni actif qui a lieu. Son surnom est « le Grogneur », et elle sert à contrôler les foules. Je sais que quand elle a été testée sur des soldats elle les a immédiatement mis à genoux ! Pour répondre à vos questions : Si on jette un regard en arrière sur la guerre froide des années 40, 50 et 60, quelle est la différence par rapport à aujourd'hui ? La seule différence est que les armes à micro-ondes sont devenues plus sophistiquées et plus précises pour causer des problèmes et rendre les gens malades dans une partie spécifique de leur corps. Je vous cite un exemple : Quand j'ai interrogé les espions c'était toujours de leur plein grès, avec respect, en prenant une tasse de thé ou de café. Et, quand je parlais à ces espions, j'ai recueilli une liste d'environ 60 fréquences de pulsations différentes qui pourraient probablement causer 120 à 200 maladies différentes – neurologiques et physiologiques. Aujourd'hui, la liste actuelle est passée de 60 à environ 750 fréquences de pulsations différentes ! Mais ce n'est pas 750 qui peuvent vous donner ceci ou cela, c'est 750 combinaisons factorielles – mathématiques – ce qui signifie que vous pouvez avoir les effets du numéro un, multiplié par les effets du numéro deux, multiplié par les effets du numéro trois, jusqu’à 750 fois ! Ou toute autre combinaison. La réponse à votre question est donc : Aujourd'hui, elles sont extrêmement sophistiquées et bien sûr, l'électronique a progressé en proportion, maintenant tout est contrôlé par ordinateur. Oui, restons un peu plus longtemps avec ce système 5G en cours d'introduction – ou devant être introduit comme système de communication entre les gens, et de télécommunication entre les objets. Qu'est-ce que vous diriez… quels sont à votre avis les dangers, ou à quel point ce rayonnement de 5G est-il dangereux, et quels sont les principaux dommages auxquels vous vous attendez pour les humains, les animaux et l'environnement ? Oui… ce n'est pas une opinion, je peux vous donner des faits car ils ont déjà été publiés. Ce sont des longueurs d'onde plus courtes, ce qui signifie qu'elles causeront plus de troubles. En ce qui concerne l'homme, vous pouvez vous attendre à des dommages aux yeux, aux oreilles et certainement au niveau de la peau. Les organes de reproduction seront endommagés. Elles seront donc très nocives pour la surface du corps. Mais les ondes 5G ne viennent pas toutes seules. Elles se combinent avec d'autres fréquences qui pénètrent plus profondément dans le corps, il y a déjà eu des publications au sujet des animaux. Il a déjà été démontré que des bovins sont morts – vraiment morts – dans un champ où les ondes 5G ont été testées. Et nous ne parlons pas de quelques-uns seulement. C'est environ une centaine de bovins qui sont morts dans le champ où il y a eu des tests. On sait aussi que les oiseaux sont morts près des antennes. Et il a également été écrit et publié qu'elles sont particulièrement dangereuses pour les insectes, et quand je dis insectes, je veux dire arthropodes ou « petites bestioles » pour le commun des hommes… mais les insectes pollinisent environ 80 % de la nourriture mondiale et des expériences ont montré que jusqu'à 90 % des espèces d'insectes ou d'arthropodes sont détruits en l’espace de quelques générations. Alors… la cause… nous allons faire des mathématiques… la cause c'est le rapport de la surface au volume. La surface d'un insecte volant est beaucoup plus grande que son volume et vous dérangez toutes ses antennes, tous ses organes sensoriels électriques. Vous perturbez sa capacité à se diriger et donc je savais qu’on allait devoir trouver une nouvelle façon de polliniser les plantes. Il y a déjà des universités qui travaillent sur des petits drones, des petits drones-insectes qui peuvent remplacer les insectes qui meurent, et nous ne pouvons qu'espérer qu'ils réussissent. En ce qui concerne les autres animaux, ça peut encore aller avec les animaux de la ferme, mais la plus grande catastrophe qui est souvent négligée – deux catastrophes pour être exact : la première c’est les virus et les bactéries parce que pour une certaine raison–- et j'ai demandé à un Professeur de me l'expliquer, mais sa connaissance des bactéries était bien au-dessus de mes connaissances et pour être honnête, je n’ai pas vraiment compris ce qu'il a dit, ce qui est une des raisons pour lesquelles je ne me considère pas comme un expert… Mais il m'a convaincu par ses connaissances – et ça a été testé et prouvé expérimentalement – les bactéries se développent bien sous les ondes millimétriques. Peut-être qu'elles se rendent compte que leur espèce est en danger et qu'elles peuvent se multiplier beaucoup plus vite que d'habitude, de sorte qu'elles se multiplient continuellement en plus grand nombre – la même chose avec les virus – ou peut-être que, pour une raison ou une autre, ils peuvent absorber l'énergie et l'utiliser pour une multiplication plus grande – excusez-moi, je ne sais pas… mais vous allez voir une augmentation plus importante de toutes les maladies virales et bactériennes. Vous constaterez que vos récoltes échoueront parce que les arbres, les buissons et les arbustes sont vulnérables – et je peux expliquer pourquoi ; ça a été démontré expérimentalement et c’est particulièrement important pour le million de drones, ballons et satellites conçus pour la 5G et le Wi-Fi ! Les arbres sont conçus pour capter le rayonnement à tous les niveaux, tout comme les arbustes et les buissons qui ont appris à capter le rayonnement bien avant que nous n’ayons mis les pieds sur la planète. Lorsque vous commencez à irradier les arbres avec des ondes millimétriques, ce que vous faites affaiblit leur résistance aux infections bactériennes et virales et vous détruisez le mécanisme de photosynthèse par lequel ils produisent la nourriture. Un bon exemple, c’est un lieu d'intérêt scientifique particulier en Australie connu sous le nom de « Chaîne de montagnes Nardi » (N-a-r-d-i). Elle a été désignée « Zone de protection de la nature » et elle devrait être préservée en tant que telle. L'industrie est venue avec ses antennes paf ! elle les a installées parce qu'elle aime les installer dans les montagnes. Et ça je le sais parce que je les ai vues, il y a cent trente-cinq publications qui décrivent comment la chaîne de montagnes Nardi en Australie est morte maintenant. Les arbres sont morts. Le sol est mort. Tout ce qui pouvait bouger est parti. Tout ce qui ne pouvait pas partir est mort, et en fin de compte c'est un désert. Et s'ils ne démontent pas les antennes – et ils ne le feront pas – alors la situation ne fera qu'empirer. Et en fin de compte – et c’est publié par l'Organisation mondiale de la Santé et l'Académie européenne de médecine environnementale – ce sont quand même pas des crétins… et je l'ai vu aussi pour les animaux… et dans un de mes articles, je les ai cités… que dans trois générations de populations, et ça comprend toutes vos espèces germaniques (et je suis apolitique, mais je ne fais aucune différence, que ce soit la personne , le pays où j’interviens, la couleur, la race, je ne fais aucune différence et je dis la même chose à tout le monde) : Dans votre pays, en Allemagne, je vous le garantis et c'est un fait – ça a été publié et prouvé expérimentalement que dans trois générations, si vous ne faites rien, seul un de vos enfants sur huit – ce sont les enfants exposés, c’est-à-dire toute la population – seul un enfant sur huit peut espérer naître sain ! En ce qui concerne les espèces animales, même si leur durée de vie est plus courte, c'est encore un sur cinq ! Ça a été publié par un éditeur scientifique, alors je dis qu'un bébé qui naît aujourd'hui en Allemagne quand qu'il aura environ soixante, soixante-dix ans et qu’à ce moment-là il regardera le taux de natalité, la situation sera alors que seul un bébé sur huit sera vivant et sain. Les sept autres seront morts ou auront une maladie génétique. Ça a été publié. Oui. Oui. Oui… Oui… Alors, dans le point suivant j’aimerais examiner ces limites. J’ai vu une étude sur le développement du cancer chez l’homme, qui montre qu’un faible rayonnement d’ondes millimétriques – il y avait des cas de 0,04 watts par kilogramme et 0,4 watts par kilogramme – favorise davantage la croissance de cancer que le rayonnement d’intensité supérieure, ici de 2 watts par kilogramme. Quelles sont donc les valeurs limites utiles et quelles sont les valeurs limites que vous jugez raisonnables ? Je vous félicite pour cette brillante question, monsieur. C’est une question très importante et très brillante, et la réponse est : On le sait – et cela remonte à l’époque de la guerre froide quand les Soviétiques ont irradié l’ambassade américaine avec des ondes millimétriques – les valeurs des ondes millimétriques étaient incroyablement faibles par rapport à la population des Etats-Unis – et même si on prenait les taux d’aujourd’hui – l’ambassade des États-Unis avait les taux de cancer les plus élevés au monde rien qu’avec ce faible niveau. Eh bien, je peux vous donner une raison pour laquelle cela se produit. Si vous avez des taux élevés d’irradiation par ondes millimétriques, votre corps reconnaîtra immédiatement que vous êtes en difficulté. Cela remonte à l’époque où nous vivions dans des cavernes et où nous devions survivre à de très forts orages. Nous avons des protéines dans nos cellules (pour les scientifiques qui nous écoutent), qu’on appelle « protéine 53 », et le complexe de pores nucléaires que nous avons dans nos cellules – et lorsque nos cellules sont attaquées par des ondes millimétriques ou des ondes électromagnétiques, ces protéines entrent en action. Et elles mettent en mouvement des mécanismes qui réparent les cellules et les défendent. Eh bien, si votre niveau est bas, le problème est que plus le niveau de l’effet est faible et votre niveau bas, plus il est dangereux. Si vous avez un faible niveau, il pénètre dans le corps, il rayonne dans le corps entier et il n’est pas assez fort pour déclencher le mécanisme qui défend l’organisme. Ça peut prendre 18 mois ; quatre ou cinq ans, mais les dégâts sont causés très lentement. Et quand vous réalisez que le mal est fait, alors vous avez déjà des cancers. L’analogie que j’aime utiliser ici – qui remonte à l’époque victorienne - lorsqu’une femme voulait se débarrasser d’un époux très, très méchant, une des façons habituelles pour une femme de se débarrasser d’un homme était simplement d’ajouter de l’arsenic à sa nourriture. Un peu d’arsenic sans goût et sans odeur. Un peu d’arsenic dans sa nourriture tous les jours et l’homme tombait lentement malade et mourait lentement. C’est vraiment comme ça. En fait, quand je suis à des conférences et que les gens disent : « Quels sont les symptômes ? » Je dis : « Eh bien, c’est un empoisonnement à l’arsenic à faible dose parce que l’arsenic détruit lentement le corps petit à petit et le plomb détruit lentement le cerveau petit à petit et c’est ce que les ondes millimétriques vont faire. » Pour répondre à votre question, monsieur, il n’y a pas de niveau de sécurité ! Ils viennent avec des limites qui peuvent être supportables, mais ce qu’ils disent, c’est que c’est plus comme fumer ou l’amiante ou quelque chose comme ça, le plomb dans l’essence, le plomb dans une peinture, ce qu’ils disent c’est que vous vous n’aurez probablement aucune conséquence avant vingt, trente ou quarante ans, mais ce n’est pas sans danger. Cependant, les profits de l’industrie sont si élevés qu’ils pensent que ça vaut la peine que vous soyez exposés à ce risque, et les ondes millimétriques sont donc utilisées pour la communication. Ça a été publié et j’ai le texte de l’étude. La raison pour laquelle les ondes millimétriques sont utilisées – et ces instructions proviennent de la Defense Intelligence Agency des États-Unis (le Service secret militaire américain), et j’ai ce document – c’est qu’il faut protéger la production industrielle ; en d’autres termes : puisque l’industrie en bénéficie, les ondes millimétriques sont imposées aux gens. Et c’est fait intentionnellement ! Des compteurs intelligents sont installés dans votre maison, que cela vous plaise ou non. Ils sont imposés aux gens pour protéger les profits industriels. S’il s‘agissait d’une expérience légitime, elle ne passerait jamais la commission d’éthique comme expérience sur l’homme ! C’est trop dangereux. C’est publié. Oui, pour y revenir… ou pour s'en tenir un peu aux valeurs limites : Maintenant, vous décrivez ce mécanisme qu’un faible rayonnement est plus dangereux qu'un rayonnement plus fort. Parce que le rayonnement faible ne déclenche pas les mécanismes de défense des tissus. D'autre part, il y a certainement d'autres effets de l'intensité qui font que les intensités très élevées sont moins saines que les intensités moyennes ? Cela dépend de la durée. Je veux dire, si vous voulez les valeurs limites d'un téléphone portable pour éviter le cancer – et cela provient du département de recherche sur le cancer de l'Organisation Mondiale de la Santé – si vous voulez éviter le cancer, le temps maximum d’utilisation d’un téléphone portable (si vous êtes un adulte) est de 27 minutes par jour. Vous avez donc quelques minutes réparties sur une journée, mais certainement pas plus de 27 minutes par jour. Et je pense que si vous dépassez ce temps, vous avez plus de 40 % de risques de développer un cancer. Mais vous avez une plus grande chance de ne pas en développer si vous vous en tenez à 27 minutes par jour. Pour un enfant, ce temps n'est que de quelques minutes parce que les enfants absorbent de 60 à 70 % de radiations de plus que les adultes pour diverses raisons et que les radiations peuvent causer environ 75 % de dommages en plus chez un enfant. En fait, il n'y a pas de valeurs limites sûres pour les enfants – aucune limite officielle publiée dans le monde entier – et pour un adulte, si vous en voulez une c'est environ 27 minutes. Même dans les instructions que vous recevez avec vos portables, vous êtes avertis... il y a beaucoup de mises en garde au sujet du cancer et des portables. C‘est vraiment pas des outils d'interaction sociale. Ils sont vraiment conçus pour une utilisation en cas d'urgence. Ils ne sont pas destinés à de longues conversations ou à d'autres fins.

de ch.

Sources / Liens : http://www.manager-magazin.de/unternehmen/artikel/5g-mobilfunk-versteigerung-der-frequenzen-von-bundesnetzagentur-a-1250038.html