" />
18 septembre 2019

S. LAVROV : "La Serbie est notre partenaire principal dans les Balkans"

A bon entendeur!

La tentative de l'OTAN de faire entrer la Serbie dans sa petite meute de caniches européens semble mal partie comme le confirme  Sergueï LAVROV .    "...La Russie n'est jamais amie avec quelqu'un contre personne d'autre. Nous sommes ouverts au développement progressif des relations avec tous ceux qui aspirent à cela. La Serbie est notre partenaire principal dans les Balkans. Cependant, nous entretenons des liens constructifs et intenses avec d'autres pays de cette partie de l'Europe. ... En ce qui concerne les tentatives d'impliquer tous les États des Balkans dans l'OTAN, l'attitude négative de Moscou vis-à-vis de ces efforts destructeurs est bien connue. À cet égard, nous nous félicitons de l'engagement souverain et responsable de la Serbie en faveur du maintien de sa neutralité militaire...."    -   Sergueï LAVROV
Avez vous vu cette Russie déroger à une parole, une promesse, ou une ligne de conduite affirmée... bref, à une éthique en politique? . Moi non.

Jocelyne Galy

 

Pour plus de précision ... Merci à Zvez DANA!

1 -  "Pendant l'affaiblissement politique de l'Europe dans les années 90 (pas de consensus politique, ni militaire) , les USA ont réussi un coup de maître en installant la plus grande base militaire en Europe la base "Bondsteel" ds la province autonome serbe du KOSOVO et Metochie (signifiant = terres des monastères orthodoxes) via lintervention des pays de l'OTAN contre la Serbie en pretextant les exactions serbes contre leurs pions albanais (armée terroriste albanaise de LUCK (financé par les angloaméricains) , permettant ainsi aux USA de s'introduire sur un territoire souverain.

L'intervention militaire des USA qui s'autorisaient à se mêler aux affaires européennes (zizanie)...fut illégale du point de vue du droit international (non respect des conventions..).
Depuis l'extraction du maître de Belgrade à la Haye, les USA via la base Bondsteel (installée au Kosovo en 1999) ont pris le contrôle administratif et politique de la Serbie .

La Serbie et plus largement l'Europe sont sous contrôle américain... "US, GO HOME"...
Comme en IRAK, la justification de lintervention des pays de l'OTAN fut fondé sur des mensonges afin d'arriver à leur but: prendre le contrôle d'un territoire souverain, avec l'aide de leur valet (en l'occurence, les albanais du Kosovo, représenté par Thaci, Haradinaj, et bien d'autres (Kouchner, Pacoli, BHL....).
Beaucoup  d'argent du point de vue americain a été dépensé depuis l'administration Clinton dans la propagade anti serbe sans jamais évoquer l'exode des Serbes dans la province du kosovo, qui a commencé au début des années 70 avec la proclamation par l'ancien maréchal de l'autonomie de ce qui représente le berceau de la vieille civilisation européenne (chrétienne, et sa chute en 1389).

Les tensions d'aujourdhui remonte bien avant Clinton, mais les américains ont toujours profité des divisions pour mieux régner.. (détail de l'Histoire: la secrétaire d'Etat Madeleine Allbright, a été sauvé des camps nazis, pendant la seconde guerre mondiale pendant son séjour à Belgrade par les Serbes, et y a prolongé une partie de sa vie)."

2 - Zvez Dana la Serbie aujourd'hui n'est que l'ombre que d'elle même puisque ses infrastructures ont été détruites pendant les 78 jours de lintervention des pays alliés de l'OTAN, où les USA et ses caniches ont violé le droit international, pour intervenir, comme en IRAK sous faux prétexte (le coup médiatique a semble t il réussi, masquant linvestissement et le côut financier (estimés en dollars US ) qui en découle: la revisite du processus de la destruction yougoslave a pu être suivi lors de la défense juridique de son dernier président Slobodan Milosevic https://www.youtube.com/watch?v=0c-9-IK30ew (dans ce (faux)tribunal alimenté que par des juristes anglosaxons, on ne juge que ses ennemis, n'est-ce pas) , qui est mort dans des conditions douteuses dans sa cellule (empoisonné, manquant de soins, et tout autre justificatifs effacés permettant de mettre en lumière les véritables protagonistes de ce conflit et de cette guerre tragique dont certains européens espéraient ne jamais revoir tant la deuxième a laissé de traces dans les esprits de leur mémoire. le président de la derniere Yougoslavie Milosevic à titre posthume sera finalement jugé NON coupable..
C'est aux belligérants de 1999 d''accuser le coup aujourd'hui, et de payer la dette à la serbie, comme le rappelle lautre camp non atlantiste, en faisant respecter le principe de reciprocité violé jusque là, et permettant jusque là de détourner l'ONU... le nombre de victimes innocentes est sans commentaire et en perpetuel croissance (direct et indirect, propagation de cancers dans les zones attaqués par l'uranium appauvri et conséquence sur toute la chaîne alimentaire ), sans que les protagonistes n'en soient jugés à ce jour (coupables) car si sur cette planète, ils s'estiment intouchables, le jugement céleste viendra.. et certains d'entre eux s'en sont déjà aperçu... les spectateurs de cette mascarade ne servaient qu'à gober la propagande mediatique des atlantistes et/ ou du complexe militaro industriel US..


Zvez DANA

 

*****

 

16 septembre 2019    //    lemonderusse

 S. LAVROV : "La Serbie est notre partenaire principal dans les Balkans"

Ивица-Дачич-и-Сергей-Лавров

 

Dans une récente entrevue au journal russe "Troud", le ministre des affaires étrangères russe, Sergueï LAVROV, a évoqué la situation dans les Balkans :

"Question : L'Occident ne laisse aucun doute sur son intention d'inclure tous les pays de la péninsule balkanique dans l'OTAN, y compris la Serbie. Comment évaluez-vous la position de la Russie dans la région, le niveau des relations avec la Serbie, qui reste pratiquement la dernière tête de pont de la Russie pour une coopération amicale dans les Balkans ?

"S. LAVROV : Les relations entre la Russie et la Serbie s'ordonnent selon la lettre et l'esprit de la Déclaration bilatérale sur le partenariat stratégique de 2013. Ce ne sont pas seulement de jolis mots, mais un fait incontestable. La coopération mutuellement avantageuse est caractérisée par une dynamique positive: le volume des échanges commerciaux augmente, les investissements augmentent, les liens spirituels se renforcent, les échanges culturels et éducatifs se développent. Des contacts intenses sont maintenus au niveau des chefs d'état, des parlements, des ministères, y compris des départements diplomatiques.

"La Russie n'est jamais amie avec quelqu'un contre personne d'autre. Nous sommes ouverts au développement progressif des relations avec tous ceux qui aspirent à cela. La Serbie est notre partenaire principal dans les Balkans. Cependant, nous entretenons des liens constructifs et intenses avec d'autres pays de cette partie de l'Europe.

"En ce qui concerne les tentatives d'impliquer tous les États des Balkans dans l'OTAN, l'attitude négative de Moscou vis-à-vis de ces efforts destructeurs est bien connue. À cet égard, nous nous félicitons de l'engagement souverain et responsable de la Serbie en faveur du maintien de sa neutralité militaire. Malheureusement, tous ses voisins ne sont pas capables de résister à la pression extérieure et, contrairement à la volonté de la plupart des citoyens, sont attirés dans l'orbite de l'Alliance avec ses garanties de sécurité imaginaires."

 

Source :

http://www.trud.ru/article/13-09-2019/1380208_mir_ustal_ot_ugroz_i_shantazha.html

Posté par rbessonnet à - Commentaires [0] - Permalien [#]

Posté par Jujube 06 à - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur S. LAVROV : "La Serbie est notre partenaire principal dans les Balkans"

Nouveau commentaire