Chute du système

Les commentaires de Poutine sur les rituels et la pédophilie des politiques se confirment

Qu’est-ce que la politique ? C’est un monde où l’humanité donne son pouvoir à d’autres qui prétendent prendre les décisions qui conviennent le mieux à leur pays et à l’humanité dans son ensemble. Du moins, c’est ce que ça devrait être. Le monde de la politique devrait être rempli de gens qui sont au service des autres, mais malheureusement, il est devenu évident qu’il est rempli de gens qui servent simplement leurs maîtres, tout en remplissant leurs propres poches.

Aux plus hauts niveaux de gouvernement, en particulier en Occident, la volonté des peuples et le bien-être de notre planète sont peu ou pas pris en compte, on nous donne plutôt une version illusoire. Certes, les grandes figures politiques se réunissent tous les ans pour discuter de sujets tels que le réchauffement climatique, par exemple, mais y a-t-il quelque chose qui se passe ? Il semble que nous nous en remettons à eux, au lieu de nous regarder nous-mêmes à l’intérieur.

Ces gens se réunissent à des sommets depuis des décennies, et ce que cela réussit à faire, c’est nous enlever le pouvoir de nos propres mains. Nous ne comprenons pas que c’est NOUS qui sommes les moyens et les outils du changement, pas ceux que nous nommons pour s’occuper de cela pour nous. La politique est devenue si corrompue qu’elle est truffée d’intérêts commerciaux et financiers, qui dominent complètement la politique gouvernementale.

La Montée en puissance de l’Etat Profond

L'”acquisition d’une influence injustifiée” que recherchait le complexe militaro-industriel selon les avertissements d’Eisenhower, est maintenant réelle, et elle s’est transformée en ce que nous appelons aujourd’hui l’État profond, ou le gouvernement de l’ombre. Ce sont des termes qui ont été utilisés par de nombreux présidents et politiciens qui ont essayé d’éclairer le public sur ce qui se passe dans les coulisses. Aujourd’hui, notre occasion de le constater est plus claire que jamais, car sa domination est devenue évidente.

Il est question de meurtriers de masse, qui attaquent et bombardent leurs propres citoyens (11 septembre) pour justifier l’infiltration et la prise de contrôle d’autres pays pour des motifs cachés. Pendant ce temps, ils massacrent des innocents, comme les millions de personnes qui sont mortes en Irak, par exemple, et celles qui continuent de souffrir en Syrie et dans d’autres régions du Moyen-Orient.

Vladimir Poutine a affirmé que ce pouvoir a recours à “des menaces imaginaires et mythiques” pour imposer sa volonté aux autres. Ce n’est pas de la propagande russe, c’est une stratégie qui existe depuis le début de la politique. Il s’agit d’un comportement psychopathe, mais il est masqué par des quantités massives de propagande et de lavage de cerveau, à tel point que des personnes au bon cœur y participent parce qu’elles croient se consacrer à une bonne cause.

Nous devrions réfléchir sérieusement à la réalité de la guerre. La plupart d’entre nous ont été conditionnés à voir la guerre comme passionnante et glamour – une occasion pour les hommes de prouver leur habileté et leur courage. Puisque les armées sont légales, nous estimons que la guerre est acceptable ; en général, personne ne pense que la guerre est criminelle, ou qu’il faut accepter son attitude criminelle. En fait, on nous a lavé le cerveau. La guerre n’est ni glamour ni attirante. Elle est monstrueuse. C’est la nature même de la tragédie et de la souffrance.

– Le Dalaï Lama

Non seulement, beaucoup de ces gens sont des marionnettes de l’État Profond, et des esclaves de leur volonté, comme les Clinton par exemple, mais ils sont activement impliqués dans des crimes contre l’humanité.

Poutine & la Russie

Ces dernières années ont vraiment fait la lumière sur ce qui se passe depuis des décennies, les “puissances en place” ont en quelque sorte mis la Russie en cause pour de nombreuses accusations, comme vous le savez sûrement. J’ai écrit un certain nombre d’articles qui ont été qualifiés de propagande russe, par exemple des articles sur les attaques sous faux drapeau en Syrie. Beaucoup de gens mal informés sont prompts à qualifier quelque chose de propagande russe, simplement sur la base des informations qu’ils reçoivent des médias grand public. Ils ne sont pas conscients que le terrorisme sous faux drapeau, y compris l’infiltration de la Syrie, n’est pas simplement une revendication russe, c’est une revendication qui remonte à des décennies ! Cela ne vient pas de Russie, et c’est quelque chose dont beaucoup de gens en Amérique du Nord sont en train de prendre conscience.

Le fait que Poutine ait volontairement et ouvertement qualifié ces événements d’attaques sous faux drapeau, et d’attaques complètement fabriquées, a simplement attiré l’attention de ceux qui étaient déjà au courant de cette information avant les aveux de Poutine. Nous savions déjà que presque tous les politiciens de haut rang dans le monde le savent, et nous comptons sur ceux qui sont prêts à se faire entendre.

C’est exactement la raison pour laquelle, lorsque Poutine a évoqué le satanisme et la pédophilie, il y a quelques années, cela a attiré mon attention. Après avoir étudié le sujet pendant un certain nombre d’années, il est tout à fait clair que ceux qui sont au sommet de cette pyramide, et qui dominent la politique occidentale, sont peut-être encore plus impliqués dans des tendances psychopathes. Oui, nous devons être conscients de leur éducation et de leurs caractéristiques, la plupart de ceux qui maltraitent les autres de cette manière ont subi la même chose, et le cycle se répète donc.

Poutine a déclaré :

Les excès du politiquement correct ont atteint un point où l’on parle sérieusement d’enregistrer des partis politiques dont le but est de promouvoir la pédophilie. Dans de nombreux pays européens, les gens sont gênés ou ont peur de parler de leur appartenance religieuse. Les jours fériés sont abolis ou même appelés autrement ; leur essence est cachée, tout comme leur fondement moral. Et les gens essaient agressivement d’exporter ce modèle dans le monde entier. Je suis convaincu que cela ouvre la voie directe à la dégradation et au primitivisme, entraînant une profonde crise démographique et morale. (source)(source)

Des extraits de ses déclarations sont également disponibles sur YouTube.

Ces informations se retrouvent plus que jamais auparavant dans les actualités, comme par exemple le reportage de NBC qui a impliqué Hillary Clinton dans la dissimulation d’un réseau pédophile massif au sein du département d’État, ou de multiples anciens hauts responsables politiques affirmant que les deux Clinton ont des relations sexuelles avec des mineurs, indiquant leur étroite collaboration avec Jeffrey Epstein (qui a également des relations avec la Famille Royale). Epstein est maintenant un délinquant sexuel reconnu. En ce qui concerne le Vatican, ce n’est pas un secret qu’il s’y est toujours produit des choses dérangeantes. À l’heure actuelle, le bras droit du pape, George Pell, est en cours de jugement pour agression sexuelle, et un réseau massif de pédophiles a été exposé pour avoir torturé et abusé sexuellement des centaines de garçons. Le frère du pape Benoît XVI était à l’avant-garde de cette controverse. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

En ce qui concerne le complexe militaro-industriel, la députée Cynthia McKinney a interrogé Donald Rumsfeld sur DynCorp, au sujet d’un entrepreneur militaire privé ayant des liens avec la traite des femmes et des enfants. Des années plus tard, un général américain de haut rang, qui assurait la liaison entre DynCorp et l’armée américaine, a été impliqué dans des agressions sexuelles d’adolescentes. N’oublions pas PizzaGate… Cette liste est longue, et le trafic des femmes et des enfants est quelque chose que l’administration Trump a annoncé qu’elle travaillerait à révéler au public.

En ce qui concerne le satanisme au sein de la politique, ainsi qu’au Vatican, il semble être tout aussi documenté, sinon plus.

Hugo Chavez a également fait allusion au satanisme au sein de la politique occidentale aux Nations Unies, ce clip s’est retrouvé partout sur YouTube lorsqu’il a fait la remarque que le podium sentait le soufre après que George Bush y ait fait un discours.

La normalisation de la pédophilie

Vous pouvez penser que ce genre de chose était normal et d’accepté dans la Grèce antique, mais tout le monde n’était pas d’accord avec cela, et beaucoup de gens se sont levés contre. Cela dit, ce n’est pas comme si ces enfants étaient soumis à la torture, au meurtre et à une vie pleine de circonstances horribles. Nous devons comprendre que la pédophilie dans le domaine de la politique va bien au-delà de cela, qu’elle s’accompagne d’abus rituels et de satanisme. C’est juste les politiques, et Hollywood aussi. Vous pouvez la retrouver dans beaucoup d’endroits où se réunissent les gens qui ont accumulé énormément de pouvoir.

Des liens étranges ont toujours été observés au sein de l’administration Obama (un exemple parmi tant d’autres). Comme lorsqu’il a nommé Kevin Jennings au poste de sous-secrétaire adjoint du Bureau des Ecoles Sûres et Sans Drogues du ministère américain de l’Éducation. Il est partisan de la NAMBLA (North American Man/Boy Love Association) sous la forme de soutien à Harry Hay, qui, à son tour, soutient également la NAMBLA. C’était il y a plus d’une décennie, mais ces liens étranges existent partout dans la sphère politique.

Un autre signe de la normalisation de la pédophilie sont des événements étranges comme le fait que le gouvernement britannique et l’Église catholique, par exemple, ont fait l’objet d’un examen public pour avoir affirmé que les victimes d’abus pédosexuels peuvent “consentir” à leur viol. Ils l’ont fait pour éviter d’indemniser les victimes. L’Office d’indemnisation des victimes d’actes criminels (ICCA) détermine quelles victimes sont indemnisées, et ce, en déterminant si la victime a donné son consentement ou non, même si cette victime est un enfant… Vous pouvez en lire plus à ce sujet ici.

Ensuite, il y a le monde d’Hollywood, une industrie qui semble être en tête de peloton. Elle fait constamment porter aux jeunes filles des vêtements sexuels inappropriés, et plus encore. Ces initiatives sont introduites lentement, subtilement, mais il y a beaucoup d’exemples, dont celui de Millie Bobby Brown, qui est devenue célèbre pour son rôle dans Stranger Things, et selon une histoire de W Magazine, cette jeune fille de 13 ans est une des “preuves que la télévision n’a jamais été aussi excitante” et “aussi sexy”.

Ces idées prennent une telle importance dans le courant dominant qu’elles sont qualifiées de “théorie du complot” ou de “fausses nouvelles” lorsque quelqu’un attire l’attention sur elles et, ce faisant, ne tient aucun compte de toutes les preuves qui en sont faites.

Richard Enos, mon collègue de Collective Evolution, en a parlé plus en détail. Voici un extrait d’un de ses articles à ce sujet :

“Même l’observateur occasionnel remarquera qu’il y a eu une explosion soudaine d’informations et de complexité dans notre société autour de l’identité sexuelle et de l’expression sexuelle. Bien qu’il y ait une certaine valeur évidente dans l’acceptation croissante de différentes formes d’expression de soi chez les individus, il semble que ces mouvements de conscience particuliers aient été détournés et utilisés pour promouvoir un environnement de confusion, non seulement autour du genre, mais plus spécifiquement autour de la préférence sexuelle et du désir sexuel. Et cette confusion semble viser directement nos enfants.”

– Richard Enos

Donc, c’est pour cela que, quand Poutine a dit ce qu’il a dit, certains d’entre nous, dans la communauté des médias alternatifs, y avons prêté attention. Il est rare qu’un politicien parle de telles choses sans disparaître peu après. Cela me rappelle Hugo Chavez, qui accusait les États-Unis d’avoir utilisé la géo-ingénierie pour créer le tremblement de terre d’Haïti à leurs propres fins. Poutine a non seulement évoqué le sujet abordé dans cet article, mais aussi celui de l’État profond et des hommes en “costumes noirs” qui rencontrent le président et leur disent qui est leur patron, le terrorisme sous faux drapeau, et plus encore. Cela ne veut pas dire qu’il est “innocent”, mais il est intéressant pour les médias alternatifs, car nous savons qu’il ne s’agit clairement pas de “propagande russe” ou simplement de “théories du complot”, la discussion à ce sujet a commencé bien avant que Poutine n’ait décidé de s’y mettre…

Ce qu’il faut retenir

Il s’agit ici de comprendre ce que le courant dominant appelle de la “propagande russe” et que, lorsqu’une chose est qualifiée de “propagande russe”, il s’agit en fait d’une méthode de propagande occidentale. Il peut être difficile de n’avoir aucun doute, mais quand en ce qui concerne ces sujets, au lieu d’avoir une réaction instinctive d’incrédulité, gardez peut-être un esprit ouvert tant que vous n’avez pas fait un nombre important de recherches et d’enquêtes vous-même.

“Le problème des fausses nouvelles ne se résout pas en espérant un arbitre, mais plutôt parce que nous, citoyens, en tant qu’usagers de ces services, nous nous entraidons. Nous parlons, nous partageons et nous signalons ce qui est faux. Nous soulignons ce qui est vrai. La réponse à un mauvais discours n’est pas la censure, la réponse à un mauvais discours est davantage de discours. Nous devons exercer et répandre l’idée que la pensée critique est plus importante que jamais, étant donné que les mensonges semblent de plus en plus populaires.”

– Edward Snowden (source)

Est-ce que ce sont ces gens que nous voulons continuer à élire ? La politique et la mainmise des entreprises qu’ont les institutions financières dessus sont-elles quelque chose que nous voulons continuer à soutenir en votant tous les cinq ans ?

Par Arjun Walia, Collective-Evolution

Traduit par Chercheurs de Vérités