Publié le 28 Septembre 2017          //                par 3guerremondiale 

 

 

Dossier en construction, d'autre élément seront rajoutés ultérieurement

Alain Wagner : un document officiel annonçant la stratégie pour islamiser l'Occident

Alain Wagner président de l’ICLA et de l’UDCC, expert et conseiller en stratégie sociétale et auteur de nombreux rapports auprès des services de renseignement français. Nous démontre qu'il existe bien une stratégie (officiel) d’islamisation de l’Europe par le monde musulman et  que les élites européennes en sont largement complice (extrait d’une interview donnée au micro de Henri Dubos)

 

Aussitôt après la défaite syro-égyptienne contre Israël en 1973, les pays arabo-musulmans ont riposté en déclenchant le premier choc pétrolier, et les pays européens se sont hâtés de négocier en position de faiblesse.

En 1973, c’est la guerre des Syriens et des Egyptiens contre Israël [guerre du Kippour] et la défaite cuisante des premiers. Aussitôt après, l’OPEP et les pays arabes multiplient le prix du pétorle par 4 et classent les pays en trois catégories : amis, neutres ou ennemis, les ennemis étant tous ceux qu’ils associent de près ou de loin à Israël. Des pays comme les Pays-Bas ou les Etats-Unis se retrouvent sous embargo pétrolier.

Suite à ce chantage, les Européens vont négocier avec les Arabes et acceptent toutes leurs conditions.

6 novembre 1973 : les neuf pays de la Communauté Européenne de l’époque basculent dans le camp pro-arabe : reconnaissance du peuple palestinien, alignement sur le narratif arabe concernant Israël, création du DEA (Dialogue Euro-Arabe), l’ancêtre du processus de Barcelone.

Les pays arabo-musulmans ont établi une stratégie pour la préservation de l’identité musulmane des communautés immigrées et pour le noyautage des sociétés hôtes

Le DEA vise en réalité à mettre en œuvre une série d’éléments qui seront définis plus précisément en 1975 par les résolutions de Strasbourg.

Ce document pose les bases de ce que nous vivons encore aujourd’hui : mise en place d’une politique de recrutement de main-d’œuvre dans le monde maghrébin, aux conditions dictées par les pays musulmans.

Cette immigration a été réclamée par les Européens. Les pays musulmans ont fixé des conditions en parfaite cohérence avec la doctrine islamique :

1° égalité de traitement entre les immigrés et les nationaux (accès aux droits sociaux et politiques), 2° pas d’assimilation, les communautés musulmanes continuent à vivre en Europe à leur manière, chapeautées par les pays d’origine

3° introduction dans les sociétés européennes d’un narratif concernant l’islam : l’islam est partie constitutive de votre culture, la presse doit avoir un traitement positif de l’islam, mise en place de centres culturels dans toutes les capitales européennes. Les populations musulmanes qui allaient arriver en Europe ne devaient pas être séparées de la communauté musulmane et devaient être libres de pratiquer leur culte et de vivre selon leur culture.

Ces accords fondateurs de 1975 et ceux qui suivent sont tous chapeautés par un document que j’ai découvert récemment : la Stratégie de l’Action islamique culturelle à l’extérieur du Monde islamique. C’est un document officiel, adopté par le neuvième Sommet islamique tenu à Doha en 2000. C’est donc le sommet des chefs d’Etat de l’OCI (Organisation de la coopération islamique), l’équivalent de l’ONU islamique, la 2e plus grande organisation internationale du monde, qui regroupe tous les pays musulmans. Ce document est public et téléchargeable en arabe, anglais et français sur le site de l’ISESCO (Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture)

Il définit le mode d’action pour les années suivantes, qui consiste à « implanter » (sic) des communautés islamiques civilisationnellement différentes de l’Occident, selon les règles de la charia, communautés qui ont pour vocation de prendre les postes clés aux niveaux politique, économique et communicationnel dans les pays hôtes.

La mise en œuvre de cette stratégie, dit le document, s’appuie sur les centres culturels, les mosquées, les écoles islamiques (le document parle explicitement de processus éducatif parallèle ; la plupart de ces centres culturels en Europe sont financés par l’Etat, donc par les contribuables).

Un des objectifs précisés comme fondamentaux et obligatoires, c’est l’enseignement de l’arabe aux populations européennes. C’est-à-dire qu’en ce moment nous avons en France une ministre qui, dans le cadre de ses fonctions ministérielles, agit comme un agent de mise en œuvre de cette stratégie « culturelle » de l’OCI.

La version anglaise mentionne explicitement comme traduction de « oumma » (dont on nous explique traditionnellement que c’est la communauté des croyants) par le terme de « nation » islamique.

Il faut savoir que l’ISESCO est un avatar des Frères musulmans.

Ce document stratégique est une bombe politique. Il signifie que nous avons ouvert les portes à un processus de colonisation.

 

 

Liens vers l’ensemble des stratégies de l’islamisation et de conquêtes  de l’Europe évoqué par Alain Wagner.


L'ISESCO (Organisation islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture) décrit dans plusieurs documents au format PDF sur son site internet, les stratégies à adopter pour islamiser l'Europe à tous les niveaux:
http://www.isesco.org.ma/fr/strategies/

 La stratégie pour islamiser l'Occident, à écouter et lire absolument
 La stratégie pour islamiser l'Occident, à écouter et lire absolument

Rapport final de stratégie d’islamisation de l’Europe évoqué par Alain Wagner, adoptée par le neuvième Sommet islamique tenu à Doha, en 2000:

Si le document venait à disparaître voici un lien de récupération:

 

 

Quelques extraits du rapport "Stratégie de l’Action Islamique Culturelle à l’extérieur du Monde islamique"  (29 octobre 2016)

 

 La stratégie pour islamiser l'Occident, à écouter et lire absolument

Notez ici les mots délibérément choisi  "pénétration de l'Islam" et  "les citadelles de l'Islam"

Sachez aussi qu'en 1998 reprenant à son compte les paroles du poète turc Gokalp Ziya (1876-1924) Erdogan disait:  « Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants nos soldats /allahou akbar, allahou akbar » (source1 -source2)

Le cheikh Youssouf al Quaradawi fondateur et doyen de la première université des études et sciences islamiques au Qatar, lui  enseignait aux musulmans du monde :  “Grâce à vos lois démocratiques, nous vous envahirons. Grâce à nos lois religieuses, nous vous dominerons”.

 La stratégie pour islamiser l'Occident, à écouter et lire absolument

Attention pour le dernier passage de ce document, il insiste sur les objectifs de l’Islam en appliquant à la lettre un verset du Coran, et ce verset n'est  pas n'importe lequel, c'est celui de la  taqîya , c-a-d  l'art de dissimuler sa véritable pensée dans le but de faire avancer l’islam.

Coran 16.125 : " et discute avec eux (les non-musulman) de la meilleure façon"

 

Autre extraits :

 

 

L'enseignement de l'Arabe, pour ne pas déraciné les petits musulmans

 

 La stratégie pour islamiser l'Occident, à écouter et lire absolument

Ce qui explique pourquoi la ministre de l’Éducation française, Najat Vallaud Belkacem (marocaine  de naissance avec une double nationalisées) a décidé que l’enseignement de l'Arabe commenceras  dés la primaire (elle ne fait que suivre  le programme de l'organisation islamique de Doha qui a été écrit en 2000) :

Lire aussi : Des professeurs tunisiens en France pour l'enseignement de l'arabe à l'école primaire

 

 

Pour les pays musulmans (monde islamique), la culture  occidental  c'est de l’aliénation mentale ! néfaste pour les pauvres musulmans d’Europe ( mais nos allocations sont les biens venue)

 La stratégie pour islamiser l'Occident, à écouter et lire absolument
 La stratégie pour islamiser l'Occident, à écouter et lire absolument
 La stratégie pour islamiser l'Occident, à écouter et lire absolument

L’extrait qui suis démontre bien, que l'Islam est une religion parasitaire.  Les musulmans vivent sur le dos de la société qui les ont gentiment accueilli, profitant largement des allocations, tout  en refusant l'assimilation  (avantage sociaux qui n’existent pas dans leur pays aux valeurs soit-disent au dessus des notres)

Lorsque l'on dénonce que les musulmans profitent trop largement des allocations en tous genre , on se fait traiter de haineux et de raciste, et pourtant ce document démontre bien que ces accusations sont justifié

 La stratégie pour islamiser l'Occident, à écouter et lire absolument

 

Nous pouvons encore lire dans ses documents :

Page 34  "Représenter les communautés islamiques auprès des décideurs dans les pays occidentaux en obtenant des sièges dans les parlements européens ou en participant à la vie politique afin de faire entendre la voix des musulmans pour que leurs réclamations religieuses et culturelles soient prises en compte."

 

Page 75 "les tentatives d’une participation politique par les filières d’organisations et de structures politiques existantes ont démontré leur opportunité et leur efficacité après avoir permis à de nombreux Musulmans de participer à la gestion de certaines communes et municipalités dans les pays de leur établissement. D’autres immigrés ont fait parvenir par leur voix, des candidats musulmans et leurs sympathisants non musulmans aux institutions législatives. Ces succès ne manqueront certainement pas de profiter aux immigrés qui pourront, grâce à leurs députés, faire entendre leurs voix et intéresser les décideurs à leurs revendications religieuses et culturelles et de lever les obstacles à leur intégration socio-politique."
 

 

 

Alexandre del Valle - Le projet totalitaire des monarchies du Golfe

 Vidéo du 29 octobre 2016

 

Pour faire avancer leurs causes, les musulmans se servent de :

 

La Ligue islamique mondiale (LIM) (siège mondiale a  est une ONG musulmane fondée en 1962 à la Mecque par le prince Fayçal d'Arabie saoudite avec le concours de représentants de 22 pays pour promouvoir  l'union de toutes les communautés musulmanes en opposition au panarabisme nassérien

La ligue a statut d’observateur (catégorie A) à l’ONU et statut consultatif auprès de l’ECOSOC.
Elle est accréditée par l’UNICEF. Elle a statut d’observateur à toutes les conférences de l’OCI

 

L’Organisation de la coopération islamique (OCI), est une organisation intergouvernementale regroupant 57 États membres,  créée le 25 septembre 1969. Son siège se situe à Djeddah en Arabie saoudite et elle possède une délégation permanente aux Nations unies.

 

En France :

 

Union des organisations islamiques de France (UOIF), aujourd'hui juste appeler Musulmans de France (MF) est une association musulmane française  lié aux  Frères musulmans. Elle a été  fondée en 1983. L'UOIF est incontestablement le représentant des Frères musulmans en France. En avril 2017, le président de Musulmans de France, Amar Lasfar, déclare que « Nous ne faisons pas partie des Frères musulmans. En revanche, nous nous inscrivons dans leur courant de pensée »

 

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) est une association qui a pour vocation à représenter le culte musulman de France.  Le 1er juillet 2017, Ahmet Ogras,(un proche de l'AKP de Recep Tayyip Erdoğan) chef d'entreprise et président du Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF), prend la présidence du CFCM. Son arrivée à la tête du Conseil est analysée comme un renforcement de l'influence des Frères musulmans dans cette institution

 

La fédération nationale des musulmans de France (FNMF) est une association créée le 26 octobre 1985. Elle est soutenue (notamment financièrement) par l'Arabie Saoudite mais est très proche du Maroc. Elle défend un islam traditionaliste mais sait faire preuve de pragmatisme en passant des alliances avec des mosquées plus ouvertes